Marvin et Macha : le tour du monde à l’aveugle !



Qui sont-ils ?
Marvin, 33 ans et Macha, 19 mois

Le projet
Marvin et Macha ont décidé de faire le tour du monde, à pied. Mais pas n’importe comment. Ce serait trop facile. Marvin tire derrière lui une énorme remorque pour piéton (Wheelie 5 Cargo Braked), tractée grâce à un harnais, et tient sa chienne en laisse, ce qui l’empêche d’utiliser sa canne blanche. Et oui, Marvin est pratiquement aveugle.

L’histoire de Marvin est un peu particulière. Après avoir perdu sa mère à cause des violences de son père, il est élevé, avec ses deux frères, par sa grand-mère. Un an plus tard, les médecins lui diagnostiquent une maladie appelée rétinopathie-pigmentaire (maladie génétique dégénérative de l’œil), ce qui le condamne, à terme, à perdre totalement la vue. Mon œil gauche, m’explique-t-il, ne fonctionne plus.

La seule information qui m’est transmise par celui-ci c’est si il y a de la lumière ou pas, en mode On/Off . Quant à mon œil droit, il est encore fonctionnel à 6% (1/15). Je ne vois pas les reliefs. Je ne vois pas en 3D. Je ne perçois plus les couleurs de la même façon que toi. Si j’arrive à utiliser les réseaux sociaux et internet, c’est grâce au système de couleurs inversées sur l’écran et à la loupe.

Comme si cela ne suffisait pas, le sort s’acharne à nouveau sur lui, lorsqu’il perd, en 2016, son fils et sa femme, puis son travail.

Mais Marvin est un battant. Après qu’il m’ait raconté son histoire, je lui explique que je ne suis pas obligée de tout publier. Que même s’il me l’a dit, je respecte sa vie privée. Sa réponse est franche et directe : Ecoute Caro, c’est triste, terrible même ce que j’ai vécu, mais cela fait partie de ma vie, c’est comme ça. Il faut en parler, car c’est ce qui m’a amené jusque-là. Mais s’il te plait, ne me victimise pas. Il est vrai qu’au regard de son parcours et de tout ce qu’il a dû traverser, pour cet homme qui trouve encore le courage et la force d’avancer, il existe un grand nombre de qualificatifs pour le définir, mais le mot « victime » n’en fait pas partie. Son courage et sa soif de vie forcent mon respect malgré tout.

Ce voyage autour du monde avec sa chienne, il le fait pour attirer l’attention sur le handicap d’une part, mais surtout dans l’espoir de lever des fonds pour un projet qui lui tient particulièrement à cœur : ouvrir un restaurant qui emploierait au minimum 80 % de personnes invalides, comme lui. Le projet a déjà un nom (clic dessus pour ouvrir le lien) : Les Toques noires

Pays visités
Marvin et Macha sont partis de France le 4 mai. Après avoir traversé l’Italie d’Ouest en Est, ils sont arrivés en Slovénie, où Marvin ne savait pas que le camping sauvage y est interdit. Face aux forces de l’ordre, il avait deux solutions. S’acquitter d’une amende colossale, ou se faire confisquer son passeport pour une période de 6 mois. Ayant investi toutes ses économies dans l’équipement utile à son voyage, il a choisi de revenir, temporairement, en France, afin de se faire délivrer un nouveau passeport.

Ils repartiront le 4 septembre prochain en train, jusqu’au dernier point de marche slovène, et continueront ainsi leur périple, en passant à pied la frontière croate, puis continueront leur route, en Hongrie, en Slovaquie et en Pologne, avec comme objectif, une halte en Russie, terre natale de sa défunte épouse. De là, et en fonction des conditions climatiques, ils traverseront la Russie ou redescendront sur l’Inde.

 

L’aventure en détail
La première question qui m’est venue était de savoir comment il faisait pour lire une carte. C’est impossible pour moi. Alors, comme j’étais bon en géographie à l’école, je me suis fait une représentation du monde en 3D dans ma tête, et pour le reste, je demande aux gens que je croise. Il m’arrive aussi de poser des questions sur les forums internet, et souvent, des habitants viennent à notre rencontre pour nous aider.

 Concernant le camping sauvage, là aussi, j’avais milles questions à lui poser. J’imaginais qu’il avait dû passer des heures, des jours, voire des semaines à ouvrir et replier sa tente, faire et défaire son sac, etc. C’est en toute décontraction que Marvin me répond : Je n’avais rien préparé avant de partir. Alors je ne vais pas te mentir. La première fois, il m’a fallu deux jours pour monter ma tente avec les arceaux et les sardines, à tâtons, mais au bout de la quinzième fois, ça va plus vite, crois-moi.

 Quoi ? Tu as emporté une tente à monter ? Pas une Quechua qui se jette dans les aires ? Non non, enfin… si ! J’ai une Quechua pour Macha, mais moi, je dors dans une tente normale.

 

Niveau distances, Marvin et Macha parcourent en moyenne entre 20 et 25 km par jour. Dans la mesure où Macha est encore jeune et ne peut couvrir de grandes distances (25 km quand même, excusez du peu !), Marvin s’adapte à son rythme à elle.

Enfin, en termes de sécurité, je suis assez perplexe. Déjà que moi, en tant que femme seule, ce n’est pas toujours évident, je me demande bien comment il fait. Sa réponse me déchire le cœur : Caro, sincèrement, que veux-tu qu’il m’arrive de pire ? Mais, encore une fois, son mental d’acier reprend le dessus, et il me raconte un épisode en Italie, aux alentours de Venise, où il s’est fait encercler par trois hommes, bien décidés à le dépouiller. Lorsque j’ai compris ce qui se passait, j’ai sorti ma machette. Et Macha s’est énervée aussi. Ils ont pris peur et sont partis.

 Leur meilleur souvenir
Son meilleur souvenir, c’est la rencontre qu’ils ont faite avec Erminia, une italienne qui s’occupe de 23 chiens et qui gère une marque d’accessoires canins. Cette femme était incroyable. Elle nous a offert le gite et le couvert et a même offert un harnais à Macha. C’était une très belle rencontre.

Les difficultés rencontrées
Marvin a déjà rencontré plusieurs difficultés, mais loin s’en faut pour le décourager.

Sa remorque, qui lui a couté plus de 900 €, s’est cassée en Slovénie. Il a dû commander les pièces de rechange en Hollande et en a eu pour plus de 250€.

Et puis, surtout, il y a eu ce contretemps fâcheux, lié au camping sauvage et à la confiscation de son passeport.

 

Les vaccins de Macha
Macha n’a pas subi de vaccin ou de traitement particulier au départ. Dans la mesure où l’itinéraire n’est pas planifié, Marvin compte gérer les conditions d’entrées et les éventuelles quarantaines une par une.

Jusqu’à la Pologne, ils restent dans l’Union Européenne, et sont donc tranquilles. Pour la Russie, il sait déjà que Macha devra avoir reçu un vaccin contre la rage 10 jours avant le passage de la frontière (même si elle est déjà immunisée), ainsi qu’un traitement contre les puces et les tiques. En outre, ils auront besoin d’un certificat de santé établi en russe, par un vétérinaire.

 

Son conseil
Ne pas partir en été, à cause de la chaleur. La température de l’asphalte est insupportable pour les chiens. Pour s’en rendre contre, il suffit de poser la main par terre.

Du coup, il prend sa mésaventure slovène avec philosophie. Repartir en septembre permettra à Macha de mieux supporter le trajet.

Et maintenant ?
Marvin et Macha reprendront la route début septembre, et sont à la recherche de sponsors. Si leur projet vous intéresse, si vous souhaitez les aider d’une manière ou d’une autre, ou si vous avez juste envie de les féliciter et de suivre l’aventure, voici la page Facebook de Marvin et Macha (clic sur le nom pour ouvrir le lien)

Et si tu veux contribuer à ta manière, voici le lien pour le financement participatif (même pour quelques euros, c’est l’union qui fait la force) :

VOICI LE LIEN POUR LES SOUTENIR : 

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/les-toques-noires–2/tabs/description

 

 Le mot de la fin
De toutes les histoires que j’ai pu entendre, lire ou même écrire, celle de Marvin et Macha est la plus incroyable et la plus extraordinaire.

Pendant que certains, en pleine santé et aisés financièrement, laissent leur chien en pension pour profiter de vacances en famille à la plage, Marvin, aveugle et passé à la moulinette par la vie, s’en va faire le tour du monde avec sa chienne, à pied et en totale autonomie.

Comment ressentir autre chose qu’une énorme dose de respect et d’admiration pour ce duo hors-norme ? A ce stade, même Mike Horn passe pour un petit joueur.

 



Un commentaire sur “Marvin et Macha : le tour du monde à l’aveugle !

Ajouter un commentaire

Laisse-nous un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :