Beauduc avec son chien

Beauduc, c’est le dernier petit coin de paradis du Sud de la France, un univers parallèle, sans réseau, sans pollution… Le refuge des hippies nostalgiques et des amoureux de la nature cherchant à furie le système moderne.

Située en Camargue, à 1h20 d’Arles, Beauduc se mérite. Les derniers 20 km se font sur une piste en terre battue, plus ou moins entretenue par une association locale. N’envisage pas de rouler à plus de 15 km/h à moins de vouloir y laisser ton moteur en pièces détachées.

Camper à Beauduc

Sur place, il n’y a RIEN ! Et c’est tout le concept !!! Ni restaurant, ni bar, ni magasin d’aucune sorte… Juste la nature, ton chien et toi… Et tous les autres campeurs venus faire du kitesurf, car il s’agit d’un spot très prisé.

Mieux vaut donc penser à prendre à manger ET à boire (un de l’eau aussi, au moins pour ton chien), à moins de vouloir pratiquer un jeûne méditatif.

Et qui dit pas d’infrastructure, dit aussi : ni douches, ni toilettes. Pour un premier week-end en amoureux, ce n’est pas forcément la destination que je conseillerais…!

Moi j’y suis allée avec Karim, un super pote, accro au kite (http://whereismykite.ch). C’est le seul mec que je connaisse qui arrive à me trouver belle à 8h00 du mat, quand je reviens des dunes de sables avec mon rouleau de PQ biodégradable sous le bras ! Et le seul avec qui Cosmos accepte de me partager … un peu !

La mairie a installé des bennes pour les déchets sur place, mais je te conseille d’emporter tes sacs poubelles lorsque tu pars, car le vent est parfois fort et emporter les déchets avec lui. Niveau écologie, on repassera. Surtout que les éboueurs ne passent pas souvent.

Ton chien à Beauduc

Comme je l’ai dit, Beauduc, c’est un univers parallèle, un peu magique. Ce qui veut dire que le mot d’ordre est : LIBERTÉ ! C’est aussi valable pour les chiens. Ici, pas de laisse. La seule règle, c’est d’avoir un loulou sociable ! Et bien sûr, on ramasse les crottes de son chien !

Du coup, durant tout notre séjour, les seuls moments où Cosmos a été attaché, c’était le soir, pour qu’il reste tranquille dans son panier et se repose. Parce qu’il a passé ses journées à jouer avec les autres chiens et à creuser dans le sable.

Comme la plage est un spot de kite très prisé, j’ai aussi fait attention à ce qu’il ne dérange pas les sportifs et qu’il ne court pas sur les voiles étendues au sol, normal

L’endroit faisant partie d’une réserve, il n’est pas nettoyée. Même si tout le monde joue le jeu sur place, le sable est tout de même soumis aux aléas de la nature. Il y a des algues, des branches, des coquillages. Autant de « dangers » potentiels, si ton chien n’est pas habitué. Garde un œil sur lui.

Lorsque nous y étions, j’ai juste eu le temps de hurler STOP à Cosmos, qui avait foncé tête baissée sur une drôle de petite chose molle et violacée, échouée tout au bord. C’était une méduse. Je ne t’explique pas le coup de flippe que j’ai eu.

En résumé

Beauduc, c’est top. C’est génial qu’il existe encore des endroits hors du temps, où il te suffit d’ouvrir la porte du van ou d’ouvrir ta tente le matin, et de laisser ton chien gambader au gré de ses envies toute la journée. Pas de route, une ambiance conviviale, comme un arrière gout des grands espaces de l’ouest australien (la chaleur en moins).

Laisse-nous un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :