Femme indépendante : mode d’emploi

Femme indépendante : Mode d’emploi. Mais pourquoi faire un article à ce sujet sur un blog pour voyager avec son chien ?

Au cours de ma vie, j’ai rencontré un certain nombre de princes, plus ou moins charmants. Il y a eu les vrais aventuriers, les doux rêveurs romantiques, les sportifs accomplis, les blessés de la vie, les carriéristes… et les erreurs de casting que j’aurais mieux fait d’éviter dès le départ.  

Pourtant, malgré la grande diversité de personnalités que j’ai fréquentée, il y a un point commun qui les réunis tous : le fait d’avoir été attiré par mon indépendance, avant d’en être intimidé et de me la reprocher ! Un comble non ?

A chaque fois, je suis un peu déboussolée. Et puis, au fil des discussions, les mêmes phrases, les mêmes reproches… Tu es trop indépendante, il est difficile pour moi de trouver ma place dans tout ça… On dirait que tu n’as pas besoin de moi, tu sais tout faire toute seule… Je ne sais pas comment me comporter avec toi, il faudrait un mode d’emploi…

Un mode d’emploi ??? Après tout, pourquoi pas. Comme j’en ai pris l’habitude, quand je ne trouve pas ce que je cherche… Je l’écris. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, je vous propose de découvrir le mode d’emploi de la femme indépendante.

Femme indépendante – Par nature 

Aussi loin que je me souvienne (et sûrement même avant), j’ai toujours été une nana indépendante. Loin d’être un handicap, j’estime que c’est ce qui fait ma force (et mon charme). J’ai un caractère bien trempé et je ne m’en cache pas. Cela m’a permis de réaliser mes rêves, et de me sortir de toutes les situations foireuses que la vie a mis sur mon chemin. 

Femme indépendante – Définition

J’ai cherché la définition du mot « indépendant » dans le Larousse :

Qui a son autonomie, sa liberté d’action et, en particulier, qui subvient lui-même à ses besoins.
Qui aime à se déterminer seul, sans être sous l’influence de quelqu’un d’autre ou d’un milieu social, culturel quelconque.

Femme indépendante – Sûre d’elle-même

Une femme indépendante sait ce qu’elle vaut, et n’a attendu personne pour réaliser ses projets et ses rêves. Que ce soit des études compliquées, un tour du monde en solitaire ou le montage de meubles Ikea, rien de lui faire peur. Elle a cette force intérieure qui la poussera toujours à se surpasser, à sortir de sa zone de confort, à demander aux gens de lui apprendre comment faire plutôt que de le faire à se place.

Femme indépendante – Valeurs 

Ses valeurs sont ancrées en elle et elle y tient. Elle se forge ses propres opinions au gré de ses expériences, pèse le pour et le contre, mais ne se laisse pas influencer. C’est à prendre ou à laisser.

Financièrement, elle est autonome et en est fière. Elle n’a pas besoin de recevoir des cadeaux hors de prix, ni de se faire entretenir. Loin de lui plaire, cette situation aura plutôt tendance à la faire fuir.

Femme indépendante – Relation aux autres

Une femme indépendante n’a pas peur de demander de l’aide, ou d’exprimer ce qu’elle ressent. Que ce soit un besoin de s’isoler pour profiter de moments à elle, ou au contraire un besoin d’affection, elle le dit. Clairement et sans détour. Nul besoin de chercher à lire entre les lignes.

De la même manière, si elle décline une invitation en expliquant qu’elle est occupée, c’est vraiment qu’elle est occupée. Elle est peut-être partie en week-end pour se ressourcer, ou alors elle mange avec des amis. A moins qu’elle ait programmé une soirée cocooning chez elle avec un plaid et un bon livre. Quelle qu’en soit la raison, elle a planifié autre chose et fait passer ses besoins en priorité. 

Il en va de même pour le téléphone et les messages. Si elle ne répond pas, elle n’est pas fâchée. Elle est juste occupée à faire autre chose et répondra lorsqu’elle sera disponible. En échange, elle ne fera pas de scène si la réponse qu’elle attend tarde à venir.

Femme indépendante – Liberté

La femme indépendante a soif de liberté. Cela ne signifie pas qu’elle veut pouvoir faire ce qu’elle veut, quand elle veut et avec qui elle veut. Cela veut seulement dire qu’elle veut avoir le choix. Aussi bien dans ses décision que dans ses contraintes.

Elle n’a pas peur de l’engagement, si elle estime que cela en vaut la peine. Par contre, elle refusera toujours ce qu’on lui impose de manière arbitraire.

Femme indépendante – Respect et bienveillance

La femme indépendante respecte les autres, mais avant tout, elle se respecte elle-même. Elle pose ses limites clairement, se remet volontiers en questions, mais ne tolèrera jamais le mensonge, ni le manque de respect. Elle est intègre, aime de manière inconditionnelle, donne le meilleur d’elle-même et attend la même chose en retour. Parce qu’elle sait qu’elle le mérite.

De la même manière, la femme indépendante ne se compare pas aux autres, car elle sait que chacun.e est différent. C’est ce qui fait la beauté du monde. De ce fait, la jalousie n’est pas une option activable chez elle.

Femme indépendante – Et le bonheur dans tout ça ?

Une femme indépendante sait trouver son bonheur seule ! On appelle ça, l’indépendance émotionnelle. Cela signifie qu’elle n’a pas « besoin » d’un homme (ou d’une femme) dans sa vie pour se sentir complète et épanouie. 

Si elle décide de faire de la place à quelqu’un dans son quotidien, c’est qu’elle considère qu’il y a une réelle plus-value et que la personne en est digne, mais n’attend pas dessus pour se sentir complète. 

Ce n’est pas une nécessité, mais un choix. Ce qui veut dire que si elle considère qu’elle mérite mieux que la manière dont elle est traitée, elle n’aura pas peur de le dire en face, sans détour, avant de passer à autre chose. Son bonheur est entre ses mains, et elle en est bien consciente.

Femme indépendante – Comment la séduire ?

Une femme indépendante ne se laisse pas impressionner par les grands discours et les belles promesses. Pour la séduire, le seul moyen efficace est d’être soi-même, et de s’intéresser sincèrement à elle. 

Car oui, la femme indépendante est sensible aux détails. Se rappeler de son thé préféré, du nom de la copine dont elle parlait la semaine précédente, lui proposer une activité qui la fait vibrer… Les petites attentions auront le poids de l’or à ses yeux. 

La femme indépendante ne se dresse pas, elle s’apprivoise. Lentement. En lui prouvant qu’elle peut faire confiance. Mais si cette confiance est brisée, il n’y a pas de retour en arrière possible.

Elle recherche un.e partenaire indépendant.e. Sa vision de l’amour, c’est une équipe à égalité, et non une relation qui la tire vers le bas. Elle a (souvent) besoin de temps pour elle et attend de l’autre qu’il.elle soit capable de prendre soin de lui.elle-même seul.e.

Par contre, en cas de coup dur, elle doit être certaine de pouvoir compter sur celui ou celle qui partage sa vie. 

A ceux qui n’assument pas

Je conclurai avec cette petite citation maison : Reprocher son indépendance à une femme, c’est avouer son propre manque de confiance en soi. Car rabaisser l’autre pour ce qu’il est, c’est le comportement des lâches et des faibles. 

A tous les (ex) hommes de ma vie

A vous, Messieurs, qui avez eu la chance de partager ma vie quelques semaines, quelques mois ou quelques années, et qui n’avez pas eu le cran de me « gérer » (pour reprendre vos mots), je vous dis : MERCI ! 

Merci pour le compliment (parce que mon indépendance, c’est ma force), et merci de m’avoir inspiré cet article. 

Bonne chance pour la suite !

C’est une fille irréductible, qui n’en fait et n’en fera jamais qu’à sa tête, non par caprice, mais par nature.
Françoise Giroud, Lou, histoire d’une femme libre

Les hors-sujets

Caro Cosmos View All →

Ma devise : « Jamais sans mon chien ». Après avoir fait le tour du monde seule, Cosmos est arrivé dans ma vie. A présent, nous vivons de grandes aventures tous les deux ! Découvre nos deux livres : « Voyager avec son chien – Guide pratique » et « Mon Chien s’appelle Cosmos »

Laisse-nous un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :