Kassandra et Billy, sur les sentiers de Suisse

les sentiers de billy

Aujourd’hui, j’ai envie de vous présenter un joli duo Suisse, Kassandra et Billy. Ils habitent près de chez nous, et on partage de jolies balades à l’occasion.

Ils se sont prêtés avec plaisir au jeu de l’interview. Voici leurs réponses.

Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Billy 3 ans et Kassandra 32 ans, on vit en Suisse Romande, région que nous affectionnons tout particulièrement.

Comment est arrivé Billy dans ta vie ?

Depuis des années je rêvais d’un ami à quatre pattes pour m’accompagner lors de mes randonnées, mais mon ancien travail ne m’aurait pas permis d’adopter un chien.

Billy est entré dans ma vie lorsque j’ai changé de travail et que j’étais sûr d’avoir du temps à lui consacrer. J’ai vu sa bouille parmi tant d’autres sur l’annonce d’adoption d’un refuge, j’ai tout de suite eu envie de lui offrir le réconfort d’une maison et de longues balades au grand air… mais je ne savais pas ce qui m’attendait !

Comment vois-tu la place du chien dans ta vie ?

Billy occupe une très grande partie de ma vie, certains diront trop ! Je réfléchi toujours en fonction de lui et comme c’est un chien très particulier, je prends toujours la meilleure option pour son confort, même si cela demande parfois un engagement financier ou une certaine organisation. 

J’ai la chance d’avoir des personnes dans mon entourage qui sont très compréhensives et qui m’aident, par exemple pour le garder quand je dois aller dans des endroits où je ne peux pas l’emmener.

Il est ma priorité mais je ne m’oublie pas non plus et j’arrive à présent à faire la part des choses et lâcher prise, mais au début ce n’était pas évident.

Billy a des traumatismes, comment les gères-tu ?

Billy souffre de phobie sociale. Au début c’était très difficile car je ne comprenais pas ses traumatismes. Je le forçais à aller dans des endroits où il était terrorisé en me disant qu’à force il s’y ferait, malheureusement je n’ai fait qu’aggraver ses peurs. 

J’ai vu une quantité de professionnels, éducateurs en tout genre, j’ai reçu mille et un conseils, j’ai été perdue, jusqu’au jour où j’ai rencontré une extraordinaire vétérinaire comportementaliste qui a pu poser un diagnostic et lui prescrire un traitement, qui l’aide énormément à gérer ses peurs et son anxiété. 

Depuis, j’ai lâché prise complétement, je ne le force plus à aller dans les environnements trop stressants, je vais à son rythme, et s’il me montre qu’il veut rentrer, pas de soucis on rentre !

Les heures de sorties doivent être réfléchies, éviter l’heure de pointe où les gens rentrent du travail et de l’école. Mes horaires irréguliers sont idéals pour ça.

Est-ce que tu as déjà fait des voyages hors de Suisse avec Billy ? Du camping ?

Nous ne sommes jamais sortis hors de la Suisse ensemble, par contre nous avons déjà fait du camping. Toujours dans un environnement dans lequel je sais que nous ne serons pas dérangés par des humains. 

Je ne pense pas pouvoir voyager avec lui un jour, sauf éventuellement sur la lune car je suis sûr qu’il y aura personne ! Non plus sérieusement, nous avons déjà campé en montagne plusieurs fois cela s’est très bien passé, nous avons séjourné également dans des hôtels. 

Si l’hôtel est rempli de monde, Billy ne sera pas à l’aise même dans la chambre. Nous avons eu la chance une fois de séjourner dans un super bed and breakfast à Lauterbrunnen où nous avions l’hôtel complet rien que pour nous !

Comment se passent les randos ?

Je pense que les randos sont pour nous deux les meilleurs moments de notre vie ! Je choisis toujours des itinéraires où je sais que nous croiserons peu de monde, et les lieux connus le weekend. Je pense qu’au final je suis aussi sauvage que lui… tel chien tel maître !

Lorsque nous partons en rando, j’adore ce moment où j’ouvre la porte de la voiture, il en sort et il comprend que l’on va passer la journée en pleine nature, il me fait toujours la fête, comme s’il me remerciait parce qu’on va passer une super journée !

C’est un chien qui a une très bonne endurance, un vrai petit bouquetin ! Pendant que je transpire dans une montée, ça lui arrive de faire au moins 4 fois l’aller-retour et de venir me chercher, l’air de dire : « ça va allez t’y es bientôt ! » 

Parfois, s’il est trop fatigué à la fin ou qu’il fait trop chaud, je l’installe dans mon sac à dos pour le soulager.

Tu as ouvert un blog, LesSentierDeBilly.com, dans quel but ?

Lorsque j’ai adopté Billy, j’ai cherché un livre de randonnée à faire avec son chien. On trouve des livres de randonnées sur tous les thèmes mais pas avec son chien.

Je voulais trouver des itinéraires dans lesquels j’étais sûre de pouvoir y aller sans dangers avec un chien, malheureusement sans succès. Je me suis dit « Si aucun livre n’existe, je n’ai qu’à en faire un !

Ne sachant pas par où commencer, mon papa m’a conseillé de créer un blog et c’est comme cela que sont nés « Les sentiers de Billy ». 

As-tu d’autres projets en tête ? Un livre ? 

Pour le moment, j’ai beaucoup de projets pour ma vie personnelle. Un nouveau challenge m’attend pour cette année ; un déménagement ainsi qu’une formation dans une nouvelle entreprise. 

Nous continuerons à faire nos balades et à dénicher des coins pour établir des idées de randos. On a plein d’idées de coins à aller explorer et on a qu’une hâte : ressortir nos chaussures et notre sac à dos ! 

Pour le livre, ce n’est pas à l’ordre du jour, le blog fonctionne très bien et on se dit que c’est bien pratique aussi.

Peux-tu citer une anecdote marrante avec Billy ?

Billy a mangé le cadeau de noël de mon Papa. J’avais acheté un joli saucisson au sanglier, j’ai laissé tous les cadeaux par terre pour les emballer et bien évidement lorsque j’ai tourné le dos, Monsieur en a profité pour ramasser le saucisson ! C’est mon copain qui a dû courir et retourner au marché pour racheter un saucisson ! Noël était le lendemain…

Et une galère ?

J’ai perdu Billy pendant une heure, dans la réserve naturelle des Grangettes au Bouveret. Il était en longe de 15 mètres, car là-bas les chiens doivent être tenus en laisse. Nous avions croisé beaucoup de vélos et de promeneurs. 

Billy en avait marre, il a voulu se cacher dans des buissons j’ai lâché la longe, il s’est enfoncé dans les ronces et les buissons, la longe s’est enroulée autour d’une branche et Billy est resté coincé. Je ne le retrouvai plus.

Une amie faisait ses courses quand je l’ai appelée en pleurs. Elle a tout lâché au milieu du magasin, et avec sa chienne, elles sont venues à notre rescousse. Nous avons finalement retrouvé Billy au milieu des ronces, en train de pleurer. La plus grande peur de ma vie.

Un mot de la fin ? Un conseil à donner ?

Billy a changé ma vie et m’apporte beaucoup, il m’a appris la patience et la résilience. Je pense que l’on ne se rend pas compte de tout ce que ça implique d’adopter un chien, mais je ne regrette rien, même si nous sommes passés par des moments difficiles. 

Nous avons appris à nous connaître et notre lien se tisse jour après jour. J’ai hâte de partir explorer nos belles montagnes avec lui. Et en plus grâce à lui, j’ai fait de magnifiques rencontres. 

Un conseil ? Ne cherchez pas midi à quatorze heures et suivez votre instinct. C√’est souvent notre première impression qui est la bonne.

As-tu un lien sur les réseaux pour suivre vos aventures ?

Bien sûr !

Instagram et Facebook : lessentiersdebilly

Notre blog : www.lessentiersdebilly.com

Le mot de Cosmos

Je ne sais pas vous, mais moi, ces deux-là, je les adore ! Ils sont sympas, ils sont de chez nous, et ils ont plein de super idées de randonnées. Parfois, Caro s’inspire de leur blog pour me faire de nouveaux endroits super chouettes !!!

Eux aussi : Témoignages

Caro Cosmos View All →

Ma devise : « Jamais sans mon chien ». Après avoir fait le tour du monde seule, Cosmos est arrivé dans ma vie. A présent, nous vivons de grandes aventures tous les deux ! Découvre nos deux livres : « Voyager avec son chien – Guide pratique » et « Mon Chien s’appelle Cosmos »

Laisse-nous un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :