La longe pour chien

Une longue, c’est une très grande laisse, indispensable lorsque l’on voyage avec son chien. Légère, pratique, elle prend peu de place mais te sera utile dans de très nombreuses situations.

La longe pour chien en voyage

Au camping, je peux attacher la longe de mon chien à un arbre ou à la voiture, car les chiens doivent pratiquement toujours être attachés. Et avec 15 mètres de « mou », c’est quand même plus sympa pour ton chien. Ça me permet d’aller faire la vaisselle en gardant un œil sur lui, de faire une sieste dans le hamac sans qu’il ne course tous les chats qui passent, ou encore d’installer le campement pour la nuit sans qu’il ne se roule sur la toile de tente.

En randonnée, là encore, c’est une bonne alternative à la laisse courte, lorsque les chiens ne peuvent pas courir en liberté. S’il faut qu’il reste aux pieds, j’utilise la laisse normale, mais en pleine nature, notamment dans les parcs nationaux, il peut se dégourdir les pattes, naviguer selon ses envies tout en respectant la réglementation. S’il n’y a personne, je laisse la longe trainer par terre et il suffit de mettre le pied dessus s’il s’éloigne un peu trop ou qu’il flaire du gibier (c’est un chien de chasse et son instinct est très fort dans ces cas-là).

Acheter une longe pour chien

Tu peux en acheter des toutes faites en animalerie. Voici deux modèles différents : https://amzn.to/2YvdtGj ou https://amzn.to/2Y8TTjT

Comment fabriquer une longe pour chien ?

Moi, j’ai fabriqué la mienne avec une corde d’escalade et un mousqueton. Parce que le matériel d’escalade, c’est léger et résistant et beaucoup moins cher. En plus, tu peux choisir la longueur de la corde.

Celle que j’ai choisie mesure 15 mètres, ne pèse pratiquement rien, est ultrafine et résiste à une charge de 300 kg. Le mousqueton, lui, supporte 250 kg. On est bien d’accord que Cosmos ne tirera jamais aussi fort, mais c’est le matériel le plus léger que j’ai trouvé.

Anecdote : utilité de la longe

Le grand-père de Cosmos était sans aucun doute le digne compagnon d’Indiana Jones, car ce qu’il aime par-dessus tout, mon petit bonhomme, c’est mettre sa tête dans tous les trous qu’il trouve, en creuser s’il n’en trouve pas, explorer, découvrir, se créer ses propres grandes aventures.

Tant et si bien que, parfois, il prend un peu trop de risques sans s’en rendre compte. Un matin de décembre, à Vesoul, nous nous baladions tranquillement au bord d’une rivière. Cosmos était 50 mètres devant moi, flairait les odeurs, et, malgré mes nombreux avertissements, se bornait à fouiner dans les herbes hautes sur la berge. Et ce qui devait arriver arriva.

A force de se pencher pour débusquer les mulots, il a glissé et s’est retrouvé dans l’eau. Marrant ? Pas vraiment, puisqu’il faisait -5°, qu’il portait une doudoune et qu’il y avait un bon mètre de hauteur qui me séparait de lui.

J’ai pu le sortir rapidement de ce mauvais pas grâce à sa longe. Je me suis dépêchée de lui enlever son manteau trempé, de l’enrouler dans mon écharpe et de le blottir contre moi en ouvrant ma veste pour le réchauffer.

Tout ça pour te dire qu’une longe, ça peut aussi servir à repêcher ton chien. La pêche miraculeuse est très efficace aussi quand il à la bonne idée de s’enfiler dans une canalisation.

Parce que ton chien peut avoir meilleur rappel du monde, quand il part sur une piste, l’effet tunnel le coupe de tout stimuli extérieur.

Laisse-nous un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :