Le Reverse Sneezing ou l’Éternuement inversé chez le chien

Qu’est-ce que le Reverse Sneezing ?

Le Reverse Sneezing est un éternuement inversé. La première fois que Cosmos en a fait un, j’ai paniqué. La crise est impressionnante à voir. En fait, le chien éternue en inspirant.

Comment ça se manifeste le Reverse Sneezing?

Gueule fermée, le chien a le coup tendu et fait un bruit grave qui ressemble à un ronflement, ou un grognement. La crise de Reverse Sneezing chez le chien dure entre quelques seconde et deux minutes.

Rien de grave, même si c’est angoissant, il n’est pas en train de s’étouffer, ni de faire une crise d’épilepsie (ce que j’ai cru au départ). Toutefois, je n’avais jamais réussi à le filmer pour montrer au vétérinaire (car mes explications n’étaient pas très claires, sous le coup de l’émotion). Et puis un jour, il en a fait un dans le cabinet, ce qui m’a permis d’avoir le diagnostic.

Pourquoi les chiens font des éternuements inversés ?

Du coup, j’ai eu droit à toute l’explication. Ce sont donc des éternuements inversés, sans gravité, provoqués par une poussière ou une irritation du fond de la gorge.

Moi, je soupçonne Cosmos d’être allergique aux pollens, car ça lui arrive principalement au printemps, et de préférence quand il va fouiner de longues minutes dans le foin.

Le vétérinaire m’a aussi expliqué que ça pouvait être dû au stress.

Quand s’inquiéter ?

Si la crise dure plus de 2 minutes, ou si elles sont à répétition, il faut aller chez le vétérinaire pour vérifier qu’il n’y a pas d’autre problème (affection des sinus, corps étranger, parasite, etc.).

A titre indicatif, Cosmos en fait peut-être 1 ou 2 par mois maximum. Mais quand on va dans les prés au printemps, il peut en faire 3 ou 4 dans la journée. Depuis que j’ai compris ça, je le douche en rentrant pour enlever les pollens, et ça va beaucoup mieux (d’où mes soupçons d’allergie).

Ça lui arrive aussi au début de l’hiver, quand la température chute d’un coup et qu’il n’est pas encore habitué. L’air froid en plein effort irrite les voies respiratoires.

Comment aider son chien lors d’un Reverse Sneezing ?

Il n’y a rien à faire, sinon rester prêt de lui et le rassurer. Car si c’est angoissant pour nous, ça peut l’être encore plus pour eux. Alors on prend sur soi et on montre à son chien que ce n’est rien, qu’on est là pour lui, et que tout va bien !

Cela dit, on évite quand même d’en faire des tonnes, de le câliner, etc. , car on risque d’amplifier le stress du chien. Moi j’ai la chance de pouvoir communiquer avec Cosmos, mais en général, le mieux est de GARDER SON CALME, et de le surveiller. En le réconfortant trop, on risque de lui communiquer nos propres angoisses et de conditionner le chien. Il se dira alors, « si elle s’inquiète, alors je dois m’inquiéter aussi ».

Enfin, merci à Lorianne, fidèle lectrice de ce blog, qui est également étudiante en soins vétérinaires et qui m’a gentiment aidée en relisant et corrigeant cet article.

A lire aussi, notre article sur les blessures et autres bobos chez le chien.

Voilà à quoi ça ressemble, pour te donner une idée :

2 commentaires sur “Le Reverse Sneezing ou l’Éternuement inversé chez le chien

Ajouter un commentaire

Laisse-nous un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :