La Dôle avec son chien

Temps de lecture : 5 minutes

La Dôle, c’est le second plus haut sommet du Jura Suisse. Il se situe à Saint-Cergue, dans le canton de Vaud, en Suisse donc, juste à côté de la Givrine et du Noirmont.

Le site est reconnaissable de très loin grâce à sa drôle de boule blanche au sommet. Il s’agit en réalité d’un radar de contrôle du trafic aérien et d’une station météorologique. L’entrée dans la boule est, évidement, interdit et protégé par des caméras de sécurité.

La Dôle avec son chien – Itinéraire

Le parcours que je te propose pars depuis le parking du camping de Saint-Cergues (nombreuses places gratuites le long de la route). La rando fait environ 14 km (aller-retour) avec environ 600 mètres de dénivelé. Cosmos et moi, on met à peut prêt 3h30, pour te donner une idée.

Depuis le parking, il suffit de suivre les panneaux jaunes de balisage. Tu commences par monter dans la forêt jusqu’à la Barillette (grande antenne rouge et blanche), en passant par l’ancienne arrivée du télésiège, et la buvette. C’est normal si c’est raide… cela veut juste dire que tu es au bon endroit :-). Promis, tu es à pour moins de 45 minutes si tu ne t’arrêtes pas.

Depuis la Barillette, il faut traverser les raturages à plat, jusqu’à ce que tu arrives dans le cirque de roches et que tu vois la buvette du Chalet de la Dôle. Tu verras un sentier caillouteux sur ta droite monter à flanc de montagne, c’est là que tu dois passer.

Tu peux suivre les panneaux « Chalet des apprentis » et « Col de porte », puis continuer à monter sur la gauche. Il ne te reste plus que 10 petites minutes d’effort pour atteindre le sommet et être récompensé de tous tes efforts.

Une fois au sommet, tu auras une vue imprenable sur tout le lac Léman, ainsi que sur les montagnes de la région. Moi, personnellement, je ne me lasse pas de manger mon pique-nique face au Mont-Blanc.

Pour l’anecote, le poète Johann Wolfgang von Goethe est monté au sommet de la Dôle en 1779, et déclara : « Il n’y a point de termes pour exprimer la grandeur et la beauté de ce spectacle ».

La Dôle avec son chien – Important

Tu vas traverser des pâturages, ce qui veut dire qu’entre mai et septembre, tu vas croiser des vaches. Fais particulièrement attention lorsqu’elles sont avec leurs petits et qu’elles allaitent, car elles peuvent parfois « charger » pour les défendre si elles sentent un danger.

Ce qui veut dire qu’il faut que tu gardes ton chien en longe tout du long pour éviter un accident, ou de stresser inutilement les animaux.

Cette précaution est également valable aux abords de la Dôle, car, comme tu le verras si tu as de la chance, le site abrite une belle colonie de chamois. Et avec les falaises environnante, il est vraiment important de garder ton chien attaché.

Enfin, sur le parcours, mis à par les abreuvoirs du bétail, il n’y a pas de point d’eau (en dehors des buvettes). Penses donc à prendre de quoi vous hydrater en quantité suffisante, toi et ton chien. A cette occasion, je te rappelle mon article sur la gourde pour chien.

Pour plus d’informations et de conseils pour partir en randonnée avec son chien, voici l’article dédié au sujet.

Ha oui… dernière chose. Le parcours est un peu escarpé sur la fin, donc on évite d’y aller en baskets ou en tongs. Je le dis parce que j’en croise parfois !

La Dôle avec son chien – Notre avis

il existe plusieurs chemins pour monter à la Dôle, mais celui-ci, c’est mon préféré, parce que c’est le plus long et le plus difficile. Un sommet comme La Dôle, pour moi, ça se mérite. Je ne vois pas bien l’intérêt de venir en voiture jusqu’au pied de la falaise et de se contente de faire le dernier bout de montée. Mais bon, chacun son avis.

Du coup, comme c’est le chemin le plus long, c’est aussi celui où il y a le moins de monde, et … c’est quand même le but quand on va é la montagne. Si c’est pour croiser autant de gens que dans les rues en ville, autant rester en bas.

Par ailleurs, les paysages le long de la montée sont beaux et surtout, la vue depuis le sommet est magistrale ! Rien que pour cette vue, je suis capable d’y monter un soir après le travail et de redescendre à la tombée de la nuit.

Bref, encore une magnifique balade que Cosmos affectionne tout autant que moi, car le tracé est bien adapté pour ses petites pattes et surtout, il peut courir *presque » librement tout du long, grâce à la longe.

Suisse Vaud

Caro View All →

Petite blonde globetrotteuse qui prône le « jamais sans mon chien ». Après avoir fait le tour du monde seule en backpacking, Cosmos est arrivé dans ma vie. A présent, nous vivons de grandes aventures tous les deux !

Laisse-nous un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :