Ramasser les crottes de son chien : les sacs à déjections canines

En voyage, comme à la maison d’ailleurs, on ramasse les crottes de son chien.

Pourquoi ramasser les crottes de son chien ?

Bah oui, il faut en parler. Parce que, même si ton chien est mignon et petit, sa crotte, elle, l’est nettement moins ! Et si tu te dis qu’une petite crotte au pied d’un arbre ou tout au bord du trottoir, ce n’est pas si grave, imagine que potentiellement, 30 autres chiens risquent de passer au même endroit et de faire la même chose. A la fin de la journée, ça fait beaucoup de crottes. Alors imagine au bout d’une semaine…

En dans la nature, il faut savoir que les crottes de chiens peuvent, en plus de véhicules des vers et des maladies, … faire avorter les vaches ! Si si, je suis sérieuse. Voici un article sur la néosporose : https://www.24heures.ch/vaud-regions/crottes-chiens-avorter-vaches/story/20849789. Alors on ramasse et puis c’est tout !

Les sacs à déjections canines : ce que dit la loi

En Suisse, il est obligatoire de ramasser les crottes de son chien. Des distributeurs de sacs à déjections gratuits, appelés « caninettes« , sont installés un peu partout. Mais ce n’est pas le cas dans tous les pays, ni sur les plages (non, on n’enfouit pas la crotte dans le sable, on la ramasse !).

Et pour ceux qui ne jouent pas le jeux, l’amende est… salée : https://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/Il-doit-payer-850-fr–pour-la-crotte-de-son-chien-30997993

Lorsque l’on voyage avec son chien, il est donc important d’emporter avec soit un stock conséquent de sacs à déjections, afin d’en avoir toujours à portée de main. En Scandinavie par exemple, il est obligatoire d’en avoir en permanence sur soit (il peut y avoir des contrôles). Et gare à celui qui tenterait de partir sans ramasser les crottes de son chien (même en forêt…).

Que faire d’un sac à déjection ? – Non au littering

Ce qui me frappe le plus, lorsque je pars en randonnée avec Cosmos à la montagne, c’est de voir à quel point le « littering » est devenu à la mode.

Le Littering ??? C’est le terme anglais pour désigner le fait de jeter ou d’abandonner ses déchets sur la voie publique ou dans la nature. Depuis petite, j’ai appris à ne rien laisser derrière moi, même pas un vieux mouchoir. Apparemment, tout le monde n’a pas reçu la même éducation, et cela me désole.

Du coup, lorsque je prépare mes affaires, je prévois toujours un sac poubelle biodégradable vide que je glisse dans mon sac à dos. Et, malheureusement, lorsque nous rentrons de notre randonnée, mon sac est presque toujours remplis des déchets qui ont croisés notre route (en plus des nôtres).

Mais ce qui m’énerve le plus, surtout en pleine nature, (et j’en ai déjà parlé plusieurs fois sur les réseaux sociaux) c’est lorsque je vois, en pleine milieu d’un champs ou d’une forêt, des sacs à déjection en plastique (!), remplis et abandonnés à même le sol.

Sincèrement, et c’est une vraie question que je me pose : Quel est l’intérêt de prendre la peine d’emporter des sacs et de se baisser pour ramasser les crottes de son chien, si c’est ensuite pour laisser le tout sur place ???

Non parce que, si on y réfléchit, une crotte en pleine nature, c’est pas génial, mais ça reste naturel ! Alors que le sac en plastic, lui, ne se décompose pas et pollue ! Allez mec, tu y étais presque, juste un dernier petit effort !

Quels sacs à déjections utiliser ?

Voici les sacs biodégradables que j’utilise : https://amzn.to/30v2qdG

Non, je ne les prends pas biodégradables pour pouvoir les balancer dans la nature (encore une fois, quel intérêt de les ramasser sinon...). Mais tout simplement parce que : Le plastique, c’est archaïque ! (oui je sais, j’envisage de me reconvertir dans la création de slogans) J’ose espérer qu’en 2019, je n’ai plus besoin de vous convaincre de la nécessité d’arrêter de polluer la planète.

Je ramasse les crottes de mon chien avec des sacs à déjections biodégradables que je jette ensuite dans une poubelle ! Et s’il n’y en a pas sur ma route, je le glisse dans une poche-filet de mon sac à dos et j’attends d’en trouver une…!

C’était mon petit coup de gueule du jour, et si vous partagez mon idéal d’un monde meilleur pour demain, je vous remercie de partager également cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux, car c’est une cause qui me tient à cœur !

4 commentaires

  1. Justement, j’en parlais il y a quelques jours avec une amie. J’ai un chien et évidemment je ramasse ces déjections mais ce que je ne supporte pas (plus qu’une crotte laissé à l’abandon) c’est les sacs à déjection remplis et laissés à l’abandon ! Je ne comprend pas l’intérêt ! Enfin bref. Moi je vie en France et j’utilise les sacs qui sont mis à disposition gratuitement dans les villes. Et quand je parts je prend un stock avec moi pour ne pas manquer.

Laisse-nous un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.